samedi 8 janvier 2011

Le pouvoir des mots

Si je vous dis "non-violence", vous pensez probablement à Gandhi ou Martin Luther King, dont l'action politique et sociale était marquée par une sagesse simple et puissante.
Moins connue, mais toute aussi importante pour la résolution de conflits, la "Communication Non-Violente" (CNV), proposée depuis les années 60 par le psychologue américain Marshall Rosenberg, et exposée dans son livre Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), est un outil à la portée de tout le monde, dans tous les contextes possibles de relations humaines.
La CNV, appelée aussi Communication Consciente, ou Empathique, nous désapprend à constamment juger, critiquer, punir ou condamner, et se base sur l'écoute, la sincérité et l'empathie, pour comprendre quel est le besoin profond en soi et chez l'autre. L'expression comprend ainsi 4 étapes (observation - sentiments - besoin - demande) qu'il s'agit d'appliquer de façon souple et adaptée finement selon la situation.
Le livre est riche en témoignages et exemples concrets, dont certains dans des contextes très difficiles, révélant bien le pouvoir infini des mots et de l'écoute. Marshall Rosenberg a notamment de l'expérience comme conseiller ou médiateur en milieux scolaires difficiles, dans des quartiers sensibles, et dans des régions en conflit violents telles qu'en Israël et Palestine.
Je ne vais pas résumer davantage le contenu de ce livre, riche et exhaustif, et je vous incite, si vous en avez envie, à le lire à votre tour, le faire connaître, et faire l'expérience de tout ce que cette qualité de communication peut améliorer dans votre vie.

Je me rappelle d'un jour il y a 2 ou 3 ans où je parcourais un salon sur la bio et les alternatives, où je suis passé devant un stand présentant la CNV. On m'a abordé et demandé si je connaissais ou si j'utilisais déjà moi-même cette méthode. J'ai répondu que je ne la connaissais pas mais que je savais très bien comment communiquer de façon pacifique ! Et je suis parti du stand, sûr d'avoir raison... Aujourd'hui, après diverses expériences, et la lecture de l'ouvrage de Rosenberg, je réalise que la CNV n'est pas du tout ce que je croyais, et surtout, que j'étais loin de savoir ce qu'est communiquer d'une façon réellement consciente et pleine d'écoute.

Alors, une nouvelle année commence, et pour ma part, le seul souhait que j'ai à faire, c'est que se répande dans notre quotidien cette qualité de communication. Sincérité, empathie et écoute. Car je crois que le monde souffre moins de problèmes techniques que de problèmes de communication.
Prenons soin les uns des autres !

Pour finir, quelques liens :
CNV Réseau Rhone-Alpes (qui aura un stand au Salon Primevère, Eurexpo, Lyon, 11-12-13 mars 2011)
CNV Europe
Vidéo : Marshall Rosenberg expliquant la CNV (en anglais, très clair !)

5 commentaires:

Lénita a dit…

Excellent post Ludo!Moi j'ai connu la CNV aux Amanins et j'avais bien accroché!Tu sais, tous les semaines les employés du centre se retrouvaient par paires, dos à dos et exprimaient leur vécu de la semaine, leurs émotions, leur ressenti vis-à-vis de cette personne et j'avais trouvé cela super intéressant!
Je crois que les relations au travail (mais pas seulement bien sûr) gagneraient en qualité et en ambiance plus détendue si les principes de la CNV étaient appliqués au quotidien. Dans nos modes de vie de plus en plus contraignants, stressants,"machinisants", où il y a peu de place et de temps accordé à la relation humaine, et pourtant dans des sociétés submergées de réseaux sociaux et de techonologies de la communication, OUI Ludo, tu as raison, prenons réellement soin les uns des autres, avec le même amour que celui de la terre lorsque l'on y sème des graines de vie et qu'on les accompagne amoureusement durant tout leur cycle de vie!
Si je ne te l'ai pas encore souhaité, une belle année à toi et une bonne continuation sur le chemin de TA vie.

Anonyme a dit…

Tres bonne présentation Ludovic

Je ne sais pas si je prendrai le temps de lire ce livre, mais c'est apparemment un ouvrage plus qu'interessant et efficace.

Bonne Annee 2011 !

Christophe

Elie a dit…

J'ai lu ce livre il y a quelques années, et j'ai eu du mal à m'y mettre à fond : je trouvais que ca ne pouvait marcher que si la communication était déja pacifique, et que la CNV ne saurait résoudre des conflits.
Je pense avoir évolué depuis : j'ai appris à ne jamais juger, et toujours écouter activement et sincèrement.
Mais j'ai encore du chemin à faire ! Ton article m'encourage à me replonger dedans, merci Ludo !

Lénita a dit…

C'est marrant ludo, j'ai commencé à lire ce livre pendant les vacances de Noël et c'est passionnant!Même si c'est pas toujours facile à mettre en pratique!Mais comme tu le dis si bien "Tout est possible, pas à pas..."
Je te souhaite une Merveilleuse Année 2012, avec plein de graines de pensées à semer ou à cultiver!Bon cheminement!

Claire a dit…

Salut Ludovic,
Je découvre à mon tour ton article sur la CNV et le livre de Rosenberg! Merci pour ta recommandation de "Dénouer les conflits par la CNV", ca m'intéresse beaucoup!
A bientôt, Claire