vendredi 23 octobre 2009

Colombie 2e semaine

Une nouvelle semaine passée à découvrir un peu plus la géante Bogota, ses rues vivantes, ses boutiques religieuses remplies de statues baroques, le quartier ancien de La Candelaria aux rues pentues et aux belles maisons espagnoles, et le panorama immanquable de Monserrat (l'équivalent de la Bastille à Grenoble, sauf que la ville est 100 fois plus vaste : 1776 km2 au lieu de 18 !)
En outre, lundi s'est tenue la première réunion des 9 architectes colombiens que j'ai mis en réseau depuis un mois, afin de discuter de la possible création d'une association Architectes Sans Frontières Colombie. C'est un premier contact, mais c'est prometteur, et ici la demande sociale est criante...
Et puis mardi, encore une fois, sur la place Bolivar, devant le siège du gouvernement, une manifestation. Cette fois-ci, c'était des milliers d'étudiants venus à pied de l'Université Nationale, pour protester contre la faiblesse du budget aloué aux universités publiques. En réponse, la nuit qui suivit, 160 mille millions de pesos furent débloqués. Mais pour beaucoup, c'est loin d'être satisfaisant, et il faut s'attendre à une poursuite de cet important mouvement étudiant. Vendredi dernier, le directeur de l'Université Nationale avait été bloqué pendant 4 heures dans sa voiture par des centaines d'étudiants à la sortie du campus, ce qui avait fait monter le débat d'un cran. Pas suffisant semble t-il...
Enfin, mercredi, avec deux amies, j'ai pu visiter 3 centres d'accueil de la fondation Niños de Los Andes, qui à l'instar de Voix Libres en Bolivie, réalise un formidable travail de soutien humain, sanitaire et pédagogique auprès de milliers d'enfants en situation très difficile (drogues, prostitution, vie dans les égouts de la ville, abandon familiale, violence urbaine...).
Je finis ce message avec le site web de cette fondation, fondée il y a 25 ans par Jaime Jaramillo, dit "Papajaime", un ingénieur des routes reconverti en sauveur d'enfants abandonnés. Une vie dédiée à améliorer la condition des autres...
Je n'ai pas de photo de cette journée, mais c'est sans aucun doute l'épisode le plus marquant de ce début de voyage...


1 commentaire:

Lénita a dit…

Wouaou ça bouge ça bouge! La capitale est en effervescence et toi tu vis plein de rencontres et d'actions, trop chouette!
Vivement "Colombie, 3e semaine!" :)
Hasta luego!