jeudi 29 octobre 2009

Colombie 3e semaine

Enfin un week-end passé en dehors de Bogota ! Je suis parti avec un groupe d'amis à Barichara, à 7h de route de Bogota. Situé dans la région de Santander, Barichara est un des plus beaux exemples de l'architecture coloniale. Le plan de la ville est une basique grille orthogonale et au centre se trouve bien sûr la grande place et son église. Mais ce qui rend cette petite ville particulièrement fascinante, c'est le fait que la majorité de ses constructions sont en terre crue (adobe ou pisé). Et j'ai eu le plaisir d'apprendre que cette tradition se perpétue avec force et qu'ainsi la plupart des nouvelles maisons se construisent aussi en terre. Le résultat est magnifique. Ce week-end à Barichara était pour mes amis et moi l'occasion d'assister à un atelier terre, organisé par Santiago Rivero (ex CRATerre, Grenoble) et son équipe, jeunes acteurs locaux du développement du matériau. Nous avons pu voir que certaines nouvelles maisons en terre comportent des structures en béton, inutiles et incohérentes avec la terre. Il semblerait que ce soit l'idée de clients "urbains", qui, par manque de confiance en la terre, poussent ainsi les maçons a renforcer la structure... Bref, même dans ce petit paradis de la terre crue, on peut voir de grosses bétises.
Et cette semaine, sur Bogota, encore beaucoup de rencontres, et la visite, fort intéressante de l'Universidad de Los Andes, qui malgré son nom "andin" n'a rien de populaire, puisque que c'est le plus chic des campus privés de Bogota. Los Andes se situe tout près du centre ancien, à la base de la montagne, et bien qu'étant un vieux campus, est équipé désormais de bâtiments ultra-modernes, offrant à ses riches étudiants une vue panoramique haut placée, sur une ville où la misère se constate à chaque coin de rue... Aussi, rentrer dans ce campus, c'est un peu comme rentrer dans un ministère et les gardes me contrôlent et m'enregistrent, car ici étudient les enfants de bon nombre de personnalités politiques, alors on ne rigole pas avec la sécurité.
Nous voilà vendredi 30 octobre, et c'est le jour de mon départ pour Medellin, voyage en bus de nuit...
Prochaine mise à jour, dans l'Eje Cafetero ! Hasta luego !

3 commentaires:

Lénita a dit…

T'es fâché avec les accents?...Remarque, si c'est comme le clavier portugais je te comprends, je galère trop moi aussi!
Bien, il semblerait que mes messages n'aient pas été enregistrés, c'est ballot!
Je disais que ça me faisait trop plaisir ces belles nouvelles de Colombie, ces dernières photos sont vraiment magnifiques!
Merci de nous faire voyager et rêver, et de partager avec nous ce que tu es en train de vivre!
A quand le documentaire de voyage?...
J'attends déjà le "Colombie 4e semaine" avec impatience!
D'ici là, porte-toi bien et une bonne continuation de découverte du pays!

Ludo a dit…

Merci Lenia ! J'ai trouve d'ou venait le probleme de modderation des commentaires. J'ai rectifie, maintenant les commentaires apparaitront tout de suite.
Aussi je vais ajouter les accents, et retoucher un peu le texte, trop long a mon gout...
Bises. Ludo

Orodromeus a dit…

Excellent tout ça! J'adore particulièrement la photo de la porte en bois entourée de briques. 7h de route, rien que ça? Le voyage a du être une bonne opportunité de prendre plein de photos, hésite pas à mitrailler!
Universidad de Los Andes: avec l'idée que je m'en faisais j'en attendais pas moins. Il faut dire que la Colombie malgré son histoire résolument Latine est le pays de l'Amérique du Sud le plus fortement influencé par les USA, du moins dans les couches plus riches de la société.
J'espère que tout va bien, qui sait où tu te trouves maintenant!
Kimon