jeudi 19 novembre 2009

Colombie 6e semaine

Quelques jours passés à Armenia, à découvrir un peu la ville mais surtout visiter les sites alentours que sont le Parque Nacional del Café, le Centro del Estudio del Bambu Guadua, et el Valle de Cocora.
Le Parc du Café était trop touristique à mon goût, mais les jardins valent le détour et comportent de nombreux et beaux ouvrages en bambou Guadua. La Guadua est présente vraiment partout dans la région. C'est un matériau de base pour de nombreux usages : barrières ou toitures temporaires pour travaux publics, échafaudages, architecture des maisons et des terrasses de café, aménagements paysagers...
Le Centre de la Guadua était une visite incontournable, et m'a pas mal appris sur la culture, la récolte et le travail du bambou. J'ai notamment appris que la technique d'assemblages avec chevilles (que j'ai souvent utilisé dans mes créations) est en fait préférable aux boulons, car structure et cheville en matériau similaire se retractent et se dilatent en même temps, évitant de créer du jeu, et en l'absence de métal, on évite aussi la rouille abîmant le bambou.
J'ai passé une journée excellente en visitant Salento, bourgade coloniale très colorée construite en torchis, et surtout, plus loin dans la montagne en allant randonner dans la Vallée de Cocora, parc naturel absolument somptueux. Cet écosysteme majeur de l'Eje Cafetero accueille une espèce de palmier d'altitude (2500 m) dont le tronc peut faire jusqu'a 60m de haut. C'est d'ailleurs le palmier icône de la Colombie. La balade a commencé sous un soleil superbe, et s'est terminée dans la brume et la pluie, mais aussi dans un petit resto délicieux... La vallée de Cocora est en processus de reforestation et de restauration de sa biodiversité depuis 40 ans grâce à la Corporacion Autonoma Regional del Quindio (CRQ), sorte de "ministère de l'environnement" local, le même organisme qui défend la valorisation du bambou et organise en ce moment le Congreso Internacional de la Guadua y Otros Bambues auquel je vais assister du 24 au 28 novembre. J'ai pu visiter les locaux du CRQ et rencontrer une partie de l'équipe. Le réseau s'étend encore, excellent.
Quant à Armenia, encore une ville aux gens super accueillants. J'y ai été logé via CouchSurfing, réseau social finalement bien implanté en Colombie. Très bon moyen pour rencontrer les habitants et vivre autre chose qu'un programme touristique !
Et enfin, me voilà maintenant à Cali, ville la plus au sud de mon voyage, ou j'ai été salué par des écoliers super joyeux dansant dans une "Chiva" (bus festif). Je reste à Cali quelques jours avant de revenir à Armenia pour le Congrès
Je vous raconte tout ça bientôt !

1 commentaire:

Lénita a dit…

J'adore la photo du cheval sous la brume...la nature et ses hôtes, ou la force tranquille!Superbe!